Dans un précédent article, je vous ai expliqué comment placer les gens pour une photo de groupe. Dans celui-ci, nous allons voir la deuxième étape, à savoir la prise de vue.

La technique

L’idéal est d’utiliser un trépied. En effet, cela vous permet de verrouiller votre cadrage, d’être sur d’être bien droit, et d’utiliser un déclencheur souple ou une télécommande. Nous verrons dans la deuxième partie pourquoi ce dernier point est un avantage.

Il faut travailler avec une focale d’au minimum 50mm (en équivalent 24×36), pour réduire au maximum les déformations sur les bords. Le grand angle n’est à utiliser que si vraiment vous ne pouvez pas reculer.

Au niveau du cadrage, commencez par mettre l’appareil bien horizontal. Une photo de groupe penchée est rarement du meilleur effet. Gardez une marge autour de votre groupe, afin de pouvoir recarder l’image dans un autre format que celui de votre appareil (pour mettre en cadre par exemple), sans être obliger de coller quelqu’un au bord ou, pire, de couper une personne.

Pour les réglages de l’appareil, je vous conseille de passer en mode priorité ouverture (A ou Av) et de vous caler à une ouverture de f/8. Cela vous donnera suffisamment de profondeur de champ, si votre groupe est sur plusieurs lignes.

Passez en mesure de lumière centrale pondérée, afin que l’appareil mesure bien la lumière sur le groupe, mais en tenant compte de l’ensemble de l’image.

Ensuite, si la vitesse calculée par votre appareil est inférieure à 1/60s, augmentez la sensibilité jusqu’à atteindre au moins cette valeur.

Ensuite, prenez une photo, et voyez si votre groupe est correctement exposé. Si ce n’est pas le cas, utilisez le compensateur d’exposition pour sur-exposer ou sous-exposer votre image.

La prise de vue

Une fois votre appareil bien réglé, il faut prendre la photo. Si vous êtes sur un trépied, ne regardez plus dans le viseur, car il va falloir faire sourire tout ce petit monde. Et il est plus simple de sourire à une personne qui vous parle, plutôt qu’à quelqu’un caché derrière un appareil photo. L’intérêt du déclencheur souple ou de la télécommande est que vous ne risquez pas de faire bouger l’appareil en déclenchant.

Faîtes une dernière vérification en vous assurant que vous voyez bien les visages de tout le monde, puis il va falloir faire un peu d’animation.

Le but est double: faire en sorte que les gens vous regardent, et faire en sorte qu’ils sourient.

Pour cela voici plusieurs pistes:

  • Parler fort
  • ne pas se prendre au sérieux, dire des bêtises
  • être vigilant et détecter ceux qui discutent entre eux; les rappeler à l’ordre, mais avec gentillesse et humour.

Une technique que j’utilise: Avant de prendre la première photo, je leur dis de dire « ouistiti » à 3. Bien entendu, sauf s’il n’y a que des enfants, il n’y a qu’une ou deux personnes qui jouent le jeu. Je leur propose donc d’essayer avec d’autres mots: « whisky », « martini », « bikini », etc… Et là on les entend crier ! Le meilleur moment pour déclencher est juste après qu’ils aient crié, la plupart des gens ont un sourire très naturel à ce moment là.

N’hésitez pas à laisser vos techniques et astuces dans les commentaires !