La mise au point lorsque l’on prend un sujet en mouvement est toujours très délicate. La plupart des appareils photos sont dotés d’un mode autofocus continu qui permet de suivre un sujet en mouvement. Cependant, il arrive souvent que l’autofocus ait du mal à « accrocher » le sujet, ou qu’il « décroche » du sujet, en particulier si les conditions de lumière sont difficiles.

Anticipez la mise au point

Pour éviter ce problème, il suffit de préparer sa mise au point avant le passage du sujet. Pour cela, on anticipe la trajectoire du sujet, et l’on choisi un cadrage situé sur cette trajectoire. Ensuite, il suffit de faire sa mise au point sur le sol au niveau du passage estimé du sujet. Une fois la mise au point faite, il suffit de la verrouiller en maintenant le déclencheur à mi-course, ou en basculant en mise au point manuelle. On attend le passage du sujet et on déclenche le moment venu.

C’est une technique que j’emploie systématiquement lorsque je prends des sujets mobiles. La limite cependant est qu’il est parfois difficile d’anticiper la trajectoire du sujet. Pour palier à ce problème, il suffit de fermer le diaphragme de l’objectif: une plus grande profondeur de champ compensera une mise au point approximative !