Il n’est pas rare de voir, pour des photos de sports, un effet de filé, rendant le fond de l’image flou par bougé, permettant ainsi de bien isoler le sujet tout en donnant du dynamisme à l’image.

image_2

Cette technique n’est pas très compliquée à mettre en œuvre, en particulier en extérieur, si la lumière est suffisante.

La première étape consiste à se mettre en priorité vitesse (le S sur la molette de sélection de mode), afin de pouvoir régler la vitesse manuellement, tout en laissant l’appareil choisir l’ouverture adéquate.

Choisissez une vitesse au 1/80s ou 1/40s pour des sports mécaniques, plus lent pour des sports “à pied” (1/20 ou 1/15s par exemple). Il vous faudra une ouverture relativement petite (F/11 au moins), donc, en fonction de la lumière disponible, augmentez votre sensibilité ISO afin de parvenir à ces valeurs.

Passez en mise au point manuelle. En effet, le temps que votre autofocus fasse sa mise au point, le sujet aura déjà bougé, et vous perdrez du temps au déclenchement. Faites votre mise au point sur le sol, avant le passage du sujet, là où il va passer. La petite ouverture permettra de compenser l’approximation de mise au point par la grande profondeur de champ.

Il ne vous reste plus qu’à attendre le passage de votre sujet, en le suivant dans votre viseur. Dès qu’il arrive au point où vous désirez le prendre, vous déclenchez tout en continuant bien à le suivre dans votre viseur.

Et voilà, vous savez maintenant comment faire des photos dignes des plus grands photographes sportifs !

image_4