Nous avons passé 24h en Italie, du coté du lac Majeur , invités par Sony à découvrir l’Alpha 700. Nous en avons bien sur profité pour aller nous promener sur le lac et découvrir les îles Borromées, équipés du nouveau boîtier fourni gracieusement par Sony pour toute la durée du séjour. Voici un petit aperçu de la bête ainsi que les premières photos prises avec ce fameux alpha 700…


DSC00192

L’aspect

image  Un peu plus lourd que son petit frère (690g contre 545g pour l’Alpha 100), la finition de l’A700 rassure. Loin de l’aspect cheap de l’A100, le mélange d’aluminium et de magnésium (pour le capot supérieur et la façade), les joints de silicone sur les boutons de commande et les logements cartes mémoires, ainsi que la possibilité de rajouter une poignée (VG-C70AM) montrent bien le souci qu’à eu Sony de produire un appareil fiable et adapté à la réalité du terrain.

La prise en main est bonne, l’accès aux différentes fonctions se fait bien, même si l’on note la disparition de la deuxième molette de l’A100, revenant ainsi à un système de menu pour les principaux réglages.

L’écran est très grand (3" – 921 000 Pixels) et très lisible, même en plein soleil. Son excellente qualité est un vrai plus pour juger de la réussite d’une photo juste après le déclenchement. Le viseur optique est aussi très agréable, très lumineux, et fourni un indéniable confort pour la composition des photos.

 

La technique

Équipé du nouveau capteur CMOS de chez Sony, le EXMOR, l’A700 promet beaucoup: 12.2 megapixels, technologie de réduction de bruit directement sur le capteur, avant et après la conversion analogique-numérique, filtre passe-bas 3 couches supprimant les aberrations chromatiques et les effets de moiré. Le processeur dernier cri Bionz est censé vous donner le meilleur de vos images en transformant le fichier brut (RAW) en une image aux superbes couleurs, "ainsi qu’elles sont perçues par l’oeil humain" (dixit la brochure de présentation).

Il intègre bien entendu le système de stabilisation Super SteadyShot, directement sur le boîtier (stabilisation du capteur), ce qui permet d’en profiter quelque soit l’optique utilisée. Couplé à la possibilité de monter en 6400 ISO, cela permet de réaliser des clichés dans des conditions de lumière extrêmement difficiles.

DSC00161

 

Le nouveau système d’autofocus 11 points, en plus d’être rapide et précis, intègre un système AF dédié aux grandes ouvertures (2.8 et plus grandes) qui permet une mise au point au centre encore plus précise, histoire de toujours réussir ses portraits.

Pour les photographes sportifs, le mode rafale vous permet de prendre 5 images par secondes, avec une limite de 18 images en RAW, 16 images en JPEG extra fin et sans limites en JPEG fin ou normal.

DSC00174

Le système D-Range Optimizer permet d’obtenir une exposition optimale dans des conditions difficiles. Jouant sur la luminosité, le contraste (et sûrement sur les 12 bits du fichier brut – voir article sur le format RAW), il va vous donner un sujet bien exposé, même contre-jour. Un astucieux mode bracketing est couplé à cette fonction afin de pouvoir choisir l’exposition qui convient le mieux.

Bien sur il intègre, en plus des traditionnels modes PASM, un certains nombres de pré-réglages en fonction des situations (portrait, paysage, noir et blanc, nuit, etc..), histoire de ne pas perdre de temps à chercher le bon réglage pour une situation donnée.

 

Le système Photo TV HD

Je ne peux pas faire l’impasse sur ce système. L’alpha 700 est équipé d’une sortie HDMI et d’une télécommande. Branché sur un écran Full HD, c’est déjà très bon, et cela nous change de la qualité obtenue avec les connectiques composites habituelles. Cependant, branché sur un écran "Photo TVHD" (les nouveaux écrans SONY Bravia), c’est vraiment à couper le souffle: le rendu des couleurs, la finesse des détails est tout simplement ce qu’il se fait de mieux en matière de visualisation de photos.

 

Et en pratique, ça donne quoi ?

Après quelques heures d’utilisation, voici ce qu’il faut retenir. Tout d’abord, l’A700 est vraiment bon. Couplé à des optiques Sony ou Carl Zeiss ( le 16-80mm chez Zeiss est vraiment exceptionnel), le résultat est vraiment étonnant. La mise au point est très rapide et ultra-précise, et le système de MAP à l’oeil est un plus vraiment pratique. De plus, le D-Range optimizer fait vraiment bien son boulot, nous avons obtenu un portrait en contre jour sans flash parfaitement exposée (nous ne pouvons malheureusement pas mettre cette photo, n’ayant pas l’accord de cette personne). Le niveau de bruit est vraiment faible en ISO 800, et le stabilisateur fait vraiment bien son office.

DSC00210 

Cependant, à la longue, la prise en main fatigue; il est clair que l’ajout du grip batterie devrait résoudre ce problème. En fait, le seul vrai regret que nous ayons eu à propos de ce boitier, c’est d’avoir du le rendre à la fin de la présentation !

L’alpha 700 est disponible sur notre boutique priceminister. Vous y trouverez les différents kits disponibles pour ce superbe boitier.