P1010187Vous allez partir en vacances au soleil, bronzer sous les cocotiers, et vous comptez bien sur utiliser ce nouveau reflex qu’on vous a offert à Noël. Mais que se passerait-il si vous vous aperceviez en rentrant que toutes vos photos ont une ou plusieurs tâches, toujours au(x) même(s) endroit(s)? J’imagine que comme moi, vous préférez ne pas y penser…

La poussière sur le capteur d’un reflex, ça arrive toujours à un moment ou un autre, la plupart du temps au mauvais moment. C’est pour ça qu’il vaut mieux prévoir le coup, et faire un petit nettoyage avant de partir en vacances ou de faire des photos de mariage.

Le nettoyage de capteur est une opération à effectuer 2 à 4 fois dans l’année, voire plus si vous changez régulièrement d’objectif ou si vous prenez des photos dans des zones chargées en poussière ambiante (sable, pollen, terre sèche, etc..)

Je vais vous proposer deux solutions, l’une simple et rapide, l’autre un peu plus longue mais bien plus efficace. Attention, ce qui va suivre n’est qu’un survol des méthodes de nettoyage, mais ne vous dispense en aucun cas la lecture attentive du mode d’emploi. Je décline toute responsabilité en cas de mauvaise manipulation due à cet article.

 

Préparation du nettoyage

S’assurer que les batteries de l’appareil photo sont suffisamment rechargées, s’installer dans un endroit abrité du vent, au sec, sans poussières en suspension. Activer la position « nettoyage de capteur » dans le menu puis retirer l’objectif.

 

Le pinceau statique

C’est nouveau, c’est simple, et ça marche super bien; il s’agit de l’Arctic butterfly de Visibledust.

image

Le principe est simple: un pinceau statique qui attrape les poussières présentes sur le capteur, la plupart du temps en un seul passage. Un interrupteur permet de faire tourner les poils du pinceau, soit pour les charger en électricité statique, soit pour évacuer les poussières ramassées. L’opération est très rapide, et le capteur est rapidement propre. On lève le miroir, on allume le pinceau, on éteint le pinceau, on passe (une seule fois) sur le capteur, et on rallume le pinceau pour évacuer les poussières capturées. Malheureusement, cela ne marche que dans le cas de poussières. S’il y a une tache, un autre type de nettoyage s’impose.

 

Le système Green Clean

imageLe système Green Clean est plus performant, mais plus compliqué et plus long à utiliser. Le kit comprend une bombe aspirante, un embout « trompette », des sachets de nettoyage « wet and dry ». L’utilisation se fait en deux temps:

· Après avoir mis l’embout sur la bombe aspirante, survoler la surface du capteur sans le toucher, tout en donnant de petites aspirations brèves et répétées. Cette étape suffit dans la plupart des cas, et la poussière devrait avoir disparue.

· S’il reste des taches tenaces, il ne reste qu’une solution: Mr propr… Le sachet « wet and dry »! Il s’agit d’un petit bâtonnet humide à passer légèrement sur la surface du capteur. cette opération est la plus délicate car elle implique un contact physique avec le capteur.

Un nettoyage intégral avec ce système demande 15 à 20 minutes, de préférence au calme. Vous pouvez trouver ce kit Green clean sur notre boutique Priceminister.

 

 

Cependant, nettoyer un capteur comporte quand même le risque d’abimer le capteur, et l’on peut préférer confier cela à un professionnel. Tout bon photographe de quartier devrait pouvoir vous faire ça, pour un prix compris entre 25 et 50€ (en fonction de l’appareil et de l’état du capteur).