Définition

L’hyperfocale est la distance la plus courte à laquelle un sujet sera net lorsque la mise au point est faite sur l’infini.

Bon, OK, et alors… ?

Dit comme cela, hyperfocale est un terme peut engageant, et lorsqu’on regarde sa définition, on se demande bien à quoi cela peut servir. Pourtant, utiliser l’hyperfocale peut vous permettre deux petites choses intéressantes ; une profondeur de champ maximum (très utile pour de la photo de paysage avec plusieurs plans) et la possibilité de vous passer de mise au point (autofocus ou manuelle). Le fait de pouvoir se passer de mise au point est extrêmement intéressant dans les cas où l’on doit déclencher vite, en situation de reportage ou pour de la photo sportive par exemple. En effet, le temps de tourner la bague de MaP, ou alors que l’autofocus se cale sur le sujet, ce dernier peut très ne plus être dans le viseur.

Comment ça marche ?

L’hyperfocale est dépendante de la focale utilisée (F), de l’ouverture du diaphragme (D) et de la taille de votre capteur ou négatif (plus précisément du cercle de confusion – C).

Soit pour exprimer en mètres l’hyperfocale (formule trouvée sur wikipédia) :

Bon maintenant que je vous ai bien fait peur avec tous ces calculs, voici un petit outil pour la calculer automatiquement :

Online depth of field calculator

Vous choisissez votre boitier numérique ou votre type de film, la focale (attention il faut utiliser la focale réelle de l’objectif, pas la focale équivalente 24×36 – voyez ici pour un tableau de conversion), l’ouverture, vous remplacez inches par meters, vous appuyez sur calculate, et à droite, vous avez pas mal de données, dont « hyperfocal distance ».

Par exemple, prenons le Sony DSC-R1, à une focale de 14.3mm (équivalent à 24mm), et à une ouverture de f/11. Mon hyperfocale est de 1.02m, ce qui signifie que si je fais la mise au point sur l’infini, tout sujet situé à plus de 1.02m de mon appareil sera net (hors flou de bougé bien sur).

Encore mieux !

Que se passe-t-il si plutôt que de faire la mise au point sur l’infini, je fais ma mise au point sur l’hyperfocale (1.02m dans l’exemple précédent) ?

Et bien la zone de netteté s’étendra de la moitié de l’hyperfocale (0.51m) à l’infini ! Donc tout sujet qui, dans notre exemple, sera éloigné de plus de 51cm sera net. Voilà comment on peut s’affranchir du temps de mise au point.

Bien entendu, votre distance d’hyperfocale augmente lorsque vous zoomez, ou bien lorsque vous ouvrez un peu plus le diaphragme. A vous de trouver le meilleur compromis entre focale, ouverture et distance d’hyperfocale souhaitée, tout en tenant compte de la lumière et du sujet que vous allez photographier.

 

La grille à droite de la photo au premier plan comme le fond sont nets. C’est la magie de l’hyperfocale !