Nous allons dans cet article essayer de donner quelques pistes pour des photos en gros plan réussies. Il s’agit de prendre une photo de près afin de mettre en valeur un objet, un petit animal, un détail. Il ne s’agit pas de photomacrographie (macro) à proprement parler, puisque nous allons nous situer entre 30 et 80 cm du sujet environ, car un appareil standard ne permet pas d’aller tellement plus près.

Tout d’abord, il faut activer le mode macro. Celui-ci est souvent symbolisé par une petite fleur.

Ensuite, il faut faire attention à plusieurs paramètres. Le premier est la profondeur de champ. En effet, plus la mise au point est faite sur un plan proche de l’objectif, plus la profondeur de champ est petite. Par exemple, si on prend une focale de 50mm, une ouverture f/8 sur un boîtier 24×36 (film négatif standard), la profondeur de champ est de 6.60m pour un sujet situé à 5m, et elle descend à 20 cm si le sujet se trouve à 1m ! Donc si les conditions d’éclairage le permettent, il est judicieux, en fonction du résultat souhaité, de fermer le diaphragme pour gagner en profondeur de champ.


f/16


f/4.8

Le deuxième point important, bien que moins problématique depuis l’arrivée du numérique, est la parallaxe. Les appareils non reflex ont un viseur dissocié de l’objectif, ce qui fait que l’on voit « un peu plus haut » à travers le viseur que ce que ne voit vraiment l’objectif. Cela n’a pas d’importance pour des sujets éloignés, mais pour des gros plans, votre photo sera à coup sur décalée par rapport à votre cadrage, si vous ne prenez pas ce paramètre en compte.
Ce problème n’existe pas sur les reflex, ni sur les numériques, si l’on vise à travers l’écran, ou si l’on dispose d’un viseur électronique.

Ensuite, il n’y a plus qu’à prendre la photo, en faisant bien la mise au point sur la partie la plus importante du sujet.