L’exposition au flash peut paraître au premier abord relativement complexe. En effet, les modes automatiques TTL ont peu à peu fait tomber dans l’oubli le contrôle manuel du flash, du moins auprès du grand public. Pourtant le flash peut devenir un véritable accessoire créatif, en particulier si l’on commence à le déporter (c’est le courant strobist). Voici quelques éléments pour commencer à s’y retrouver…

Flash et vitesse

La durée de l’éclair du flash est très courte. Par exemple, pour le SB-900, Nikon annonce une durée d’éclair de 1/880 S. Hors, lorsque l’on travaille au flash, la vitesse d’obturation est limité à la vitesse de synchro (c’est à dire la vitesse la plus rapide de l’appareil ou l’obturateur va être complètement ouvert), généralement 1/250 ou 1/200 S.

Concrètement, cela signifie que la vitesse n’a aucune incidence sur l’exposition due au flash. Dans le noir complet, je peux prendre une photo au flash à 1/205S, 1/10S ou 30s, le résultat sera strictement le même. La vitesse ne jouera que sur la quantité de lumière ambiante captée par l’appareil photo.

Photo prise au 1/125 S à F/4.5

Photo prise au 1/125 S à F/4.5

Photo prise au 1/6 S à F/4.5

Photo prise au 1/6 S à F/4.5

Par contre, l’éclair du flash figera votre sujet, par sa brièveté, même si celui ci bouge et que vous travaillez à une vitesse lente.

Flash et ouverture

Par contre, l’ouverture va permettre de limiter le flux de lumière envoyé par le flash. Bien entendu, l’ouverture joue sur l’ensemble de la lumière disponible, flash ou ambiante. Mais on se servira de l’ouverture pour doser la lumière du flash, la lumière ambiante sera gérée par la vitesse.

Flash et distance

L’autre paramètre important à prendre en compte est la distance flash-sujet. En effet, plus le flash est proche du sujet, plus l’intensité sera forte. La règle est que la puissance de la lumière générée par le flash diminue du carré de la distance. Donc si je multiplie par 3 la distance entre le sujet et mon flash, mon sujet sera 3²=9 fois moins éclairé.

Si vous possédez un flash cobra, vous verrez qu’en mode manuel, celui vous propose des informations d’ouverture, de sensibilité et de distance. Vous indiquez l’ouverture, la sensibilité et le flash vous indique la distance nécessaire du sujet pour que celui ci soir correctement exposé. Si vous rapprochez le sujet, l’éclair sera trop puissant, si vous l’éloignez, l’éclair sera trop faible.

sb900