Il y a une astuce qui n’est plus trop utilisée aujourd’hui, à l’heure des appareils photos possédant des cellules de mesure de lumière très perfectionnées. C’est une règle qui permet de régler finement son exposition lors de ses photos par grand soleil, appelée règle du f/16. En effet, qui dit grand soleil dit forts contrastes.Et de forts contrastes peuvent mettre à mal la mesure de lumière automatique, sur-exposant ou sous-exposant vos images.

La règle du F/16

Lorsque vous prenez un sujet en plein soleil (donc directement éclairé par le soleil), en mettant votre ouverture à f/16, la vitesse sera réglée sur l’inverse de la sensibilité.

Par exemple, à f/16 et à 100 ISO, je me mets au 1/100eme de seconde.

De là, vous pouvez déduire toutes les autres combinaisons possibles. Par exemple, à f/11 (donc une ouverture deux fois plus grande que f/16), et à 100 ISO, je me mets au 1/200eme de seconde. J’ai doublé ma quantité de lumière en ouvrant mon diaphragme, je la divise donc par deux en réduisant ma vitesse.

Pour faciliter ces calculs, voici l’échelle des ouvertures; chaque valeur d’ouverture correspond au double de la suivante (f/22 capte deux fois plus de lumière que f/32 par exemple):

f/1 – f/1,4 – f/2 – f/2,8 – f/4 – f/5,6 – f/8 – f/11 – f/16 – f/22 – f/32 – f/45 – f/64 – f/90

C’est une règle que vous pouvez utiliser si vous souhaitez commencer à travailler en mode manuel. Elle vous permettra de gagner en aisance dans ce mode, et de vous familiariser avec les calculs d’exposition !