La première question à se poser, avant de prendre une photo, est: « Quel est mon sujet? ». Si vous ne pouvez pas répondre à cette question, pas la peine de continuer, vous pouvez remballer le matériel !

En effet, comment pouvez-vous réussir votre photo si vous ne savez même pas quel est le sujet de celle-ci ? Comment voulez-vous composer une image qui ait du sens si vous ne prenez pas conscience du sujet ? J’ai souvent vu des gens prendre des photos sans se poser cette question. La photo typique, symptomatique, c’est celle qu’on prend devant un monument. On va placer sa femme/son mari/sa grand mère devant le monument, puis on va cadrer de manière à avoir le monument en entier. Du coup, on voit bien le monument, mais pas la personne. Alors que manifestement c’est la personne le sujet ! Sinon, pourquoi la placer devant ?

Quel peut-être mon sujet ?

Le sujet d’une photo peut être, bien entendu, une personne, mais aussi un objet, un monument, un paysage, une ambiance, un éclairage… Les possibilités sont variées, mais le tout est de l’identifier ! Car une fois que j’ai identifié mon sujet, je peux commencer à travailler ma photo: comment vais-je le mettre en valeur ? Car c’est là que la différence se fait entre le bon photographe et le mauvais photographe. Le mauvais photographe, il voit une photo à faire, il déclenche. Alors que le bon photographe, il voit une photo à faire, il déclenche…

Mais avant de déclencher, le bon photographe aura pris le temps d’identifier son sujet, et réfléchi à la manière de le mettre en valeur: cadrage, composition, choix du couple vitesse/ouverture… Bref, il aura fait une Photo, avec un parti pris et des choix techniques et artistique. Alors que le mauvais photographe n’aura fait qu’une photocopie…