Aujourd’hui, j’ai décidé de démonter un mythe qui a la vie dure, à savoir la photo sur le vif. En effet, une des demandes récurrentes lors de questions sur du matériel, c’est que l’appareil puisse prendre des photos instantanément, sur le vif.

Le mythe de la photo sur le vif

Dans l’imaginaire collectif, la photo sur le vif correspond à peu près à ceci:

Vous êtes en train de diner avec des amis dans votre jardin, les enfants jouent un peu plus loin. Soudain, entre deux bouchées, vous apercevez les deux plus jeunes qui se mettent à danser ensemble, dans une pose vraiment trop mignonne.

Forcément, vous voudriez les prendre en photo, c’est naturel. Seulement, vous devez aller chercher votre appareil dans la maison, l’allumer, le régler… Bref, vous pouvez être surs que les deux choupettes sont parties vaquer à d’autres occupations.

Hors, il n’existe aucun appareil qui sache réaliser ces opérations tout seul, en anticipant le moment où vous voudrez déclencher. Même si vous aviez l’appareil à portée de main, le temps de l’allumer, de le régler, de faire la mise au point… Le précieux moment est déjà passé ! Il n’existe qu’une seule manière d’aborder la photo sur le vif.

Comment réussir une photo sur le vif ?

En fait, il faut mettre les choses en perspective: quand on parle de photo sur le vif, on parle de prendre un sujet qui va avoir, durant un bref moment, une pose, une expression, un sourire qui vaut le coup d’être immortalisé. Il doit être en quelque sorte pris par surprise.

Mais si le sujet doit être pris par surprise, ce n’est pas le cas du photographe !

En effet, pour réussir une bonne photo sur le vif, paradoxalement, le photographe doit savoir l’anticiper. Il doit détecter les situations propices à ce genre de photo, préparer son cadrage, sa mise au point (dans le cas où le sujet serait mobile, utilisez cette astuce), afin de pouvoir déclencher instantanément au moment opportun. Et le tout en se faisant discret, afin que le sujet ignore qu’on le photographie, et conserve ainsi une expression naturelle. Quand on vous dit que la photo est un métier !

Il faut aussi accepter que parfois, le moment anticipé ne se produise pas.

Pour réussir une photo sur le vif:

  1. J’anticipe un potentiel moment intéressant
  2. Je cadre, je prépare mes réglages et ma mise au point
  3. J’attends le bon moment en croisant les doigts pour qu’il se produise !