Il y a des moments, dans la vie d’un photographe, où il vaut mieux s’abstenir de déclencher. Voire de sortir son appareil du fourre-tout. En effet, il y a des situations où vous n’aurez pas de bon résultats, à cause de limitations techniques.

Limitations techniques

Le cas le plus flagrant que je connaisse est le spectacle d’enfants dans une salle. Imaginez: vous êtes assis au fond de la salle, à 40 m de la scène, dans la pénombre. Votre compact vous indique qu’il va travailler à 6400 iso, ouverture f/5.6 et à une vitesse de 1/4 s. Bien entendu, vous zoomez à fond pour essayer de cadrer votre enfant. Bref, n’essayez même pas de déclencher, vous êtes certains d’avoir une photo floue…

Le manque de lumière

La photographie, c’est avant tout un procédé qui permet de capter de la lumière sur une surface sensible. Moins il y a de lumière, plus il devient compliqué d’avoir de bon résultats. Quand il y a peu de lumière, l’appareil (ou le photographe) va compenser en augmentant la sensibilité et en utilisant un temps de pose plus long.

Hors l’augmentation de la sensibilité implique une dégradation de la qualité de l’image par l’augmentation du nombre de parasites visibles: on appelle ce phénomène le bruit numérique. En fonction de votre appareil, l’augmentation de la sensibilité dégradera plus ou moins l’image. A vous de faire des essais à différentes sensibilité pour déterminer à quelle sensibilité maximale vous pouvez travailler en gardant une qualité acceptable.

Le temps de pose correspond à la durée pendant laquelle le capteur est exposé à la lumière. Le moindre mouvement du photographe pendant que le capteur est exposé à la lumière se traduira sur l’image par un flou de bougé. Plus le temps de pose est long, plus le risque de flou grandi (sauf à travailler avec un trépied). De plus, si le sujet est mobile (comme un danseur par exemple), celui ci apparaitra flou si le temps de pose est trop long.

Le zoom accentue les mouvements du photographe. Un zoom x10 multipliera d’autant vos mouvements, et couplé avec un temps de pose long, multipliera d’autant les risques de flou de bougé. Sauf bien sur si vous utilisez un trépied.

Dans ces conditions, il est quasiment impossible d’obtenir une bonne image; c’est pourquoi il vaut mieux ne pas sortir son appareil, et profiter du spectacle… Ou alors, essayer de changer ces conditions, en se rapprochant par exemple, ou en utilisant un trépied. Mais être conscient des limites techniques de son matériel vous évitera une bonne dose de frustration !